Capitale du Pays Noir,

Charleroi doit sa "grandeur" au fait d'être au centre d'une agglomération de vieilles industries (charbonnage, sidérurgie, verre).
Collection Meurisse/Meysman
Le réseau des TEPCE (Tramways Electriques du Pays de Charleroi et Extensions) appelés "trams verts", patrie de l'empire Empain est à l'image de la région, en décrépitude : aucune volonté d'entretien de la voie, des tracés sinueux, un matériel qui sans être ancien, était déjà obsolète lorsqu'il fut construit.
Collection Meurisse/Meysman
Dans de telles circonstances, le tram vert ne pouvait survivre !

Entretemps, l'exploitant (la STIC) avait conçu un réseau de métro léger à son image et ne ratant pas l'occasion de saboter le voisin vicinal ; ils sont réunis sous la houlette du TEC Charleroi.
Collection Michael Russel
Cliquez sur une des photos pour une vue agrandie